Haras

Padenborre


Au milieu du paysage idyllique de Dworp se trouve l'élevage de chevaux de l'hospitalier André Leemans. Le nom du haras 'Van De Padenborre' a été pris du nom de la rue et est un concept dans le monde de la cavalerie.

Iron Man

Iron Man du Padenborre



Les conditions de monte

Télécharger

Le contract de saillie

Télécharger

La liste des centres sperme congelé

Télécharger


Bwp-Award 2005 pour haras Padenborre


Samedi le 4 février, a eu lieu au 'De Waterhoek' à Geetbets, la fête des membres du Bwp 2006. A peu près 200 éleveurs de chevaux et les membres d'administration étaient inscrits et ont joui du cadre magnifique et des plats délicieux. Avant le début du bal, un nombre de propriétaires et d'éleveurs de chevaux ont été récompensés. Les propriétaires de poulains Champions Pavo 2005 ont reçu une belle photographie, offert par Galop, Les éleveurs de Champions Pavo BRp, CpB, TpB et BWP et les éleveurs des champions belges de sport ont reçu une plaque commémorative. En plus, les propriétaires des nouvelles juments d'élite ont obtenu une plaque d'étable personnalisée et un diplôme a été offert aux propriétaires des Ambassadeurs-BWP qui étaient présents. Le point culminant de l'hommage était la remise du BWP-Award 2005. Trois personnes ont été nommées par la commission de promotion. Le couple Meskens-Rooms pour leur produit de misaine 'Winsome van de Plataan' qui est devenu le champion du monde des sept années; le couple Neuray, pour leur engagement et leur travail innovateur dans l'élevage de poneys, en Wallonie, et haras 'De Padenborre' parce q'ils ont réussit à avoir trois produits de misaine sur le jumping prestigieux d'Aix-la-Chapelle, en 2005.Comme la prestation de ce dernier haras était si exceptionnelle, Kim Leemans, fille d' André Leemans , du haras 'De Padenborre' a été remis le BWP-Award sous les applaudissements forts.



Responsive image

De weg van André Leemans van de Padenborre

Fokker André Leemans (56) uit het Pajottenland gaat zijn eigen weg, zonder omwegen. Een buitenbeentje dat zich niet inlaat met commerciële trends. Dat betekent niet dat hij daarom minder succesvol is, integendeel. Het BWP waardeerde hem met de award Fokker van het Jaar. Over de wildgroei van veilingen is hij niet te spreken, een klucht volgens hem. Paarden houden voor de Belgische sport ervaart hij als onbegonnen werk wegens te duur en te weinig kansen. Toch geniet hij stiekem van de sport en de prestaties van zijn fokprodukten, ongeacht wie ze uitbrengt.

- CAP, Mars 2007

Contact


Responsive image